DIVORCE : LA MEDIATION FAMILIALE

Publié le 02/02/2016

Afin de tenter d’apaiser les divorces ou les séparations de parents, le législateur a désormais rendu obligatoire dans les procédures de droit de la famille, le recours à la médiation familiale.

Ainsi, les parents ou les conjoints qui n’ont pas spontanément, tenté de recourir à une médiation familiale pour essayer de trouver des solutions à leur conflit et qui ne se sont pas vu suggéré ce mode de dialogue par leur Avocat, vont se voir proposer par le Juge, une mesure de médiation.

Après avoir recueilli leur accord, le Juge pourra désigner un médiateur familial.

Il convient de savoir que ces entretiens peuvent se dérouler avec des médiateurs privés ou par le biais d’associations.

Ces entretiens sont payants.

Le barème est généralement calculé sur la base du revenu des parties à la procédure.

Il est possible de bénéficier de l’aide juridictionnelle.

Le recours à un médiateur peut constituer une solution intelligente, pour essayer de sortir du conflit familial.

Toutefois, il ne peut être conçu ainsi, que dans la mesure où les parties ont préservé un certain dialogue et qu’elles peuvent envisager de bouger de leurs positions.

Dans le cas contraire, c’est au juge que reviendra le soin de trancher.

Actualités du Actualité Droit de la famille Retour aux actualités