CHARTE D’ETHIQUE ET CONTROLE DE LA COUR DE CASSATION

La Cour de Cassation vient pour la première fois de se prononcer, le 8 décembre 2009, sur la validité des termes d’une charte d’éthique et du contrôle de ces derniers à effectuer au regard des libertés individuelles et collectives des salariés.
Il sera rappelé que la CNIL a fini par autoriser les chartes d’éthiques et les procédures de mise en place, au sein des entreprises, tout en accompagnant cette autorisation d’un certain nombre de conditions destinées à préserver les libertés des personnes (Délibération n° 2005-305 du 8 déc. 2005).

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *