INDEMNISATION DU RESPECT D’UNE CLAUSE DE NON-CONCURRENCE NULLE

Dans une décision du 5 mai 2010, la Cour de Cassation vient de juger que dans le cas d’un salarié qui avait respecté pendant un an, une obligation de non-concurrence nulle car ne prévoyant pas de contrepartie financière, l’employeur était tenu d’exécuter les clauses conventionnelles applicables.

Elle a donc sanctionné les termes de l’arrêt d’appel en ce qu’il avait réduit la somme versée au salarié et jugé qu’il devait être attribué à ce dernier, le montant de la contrepartie financière fixé par la Convention Collective.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *