VALIDITE D’UNE CLAUSE DE NON CONCURRENCE

Dans un arrêt du 28 septembre 2011, la Chambre sociale de la Cour de Cassation vient de juger qu’en vertu du principe de la liberté du travail, la validité de la clause de non-concurrence insérée dans un contrat de travail, doit être appréciée à la date de sa conclusion.

Elle en a donc déduit, dans le cas d’espèce, que la convention collective intervenue postérieurement à la signature de cette clause de non-concurrence, ne pouvait avoir pour effet de couvrir la nullité qui affectait ladite clause.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *